Victoire face à Paris !

vendredi 09 avril 2021

Pro B

Le BCGO avait à cœur de confirmer ses progrès, tant offensifs que défensifs et collectifs. Paris – plus gros budget de la PRO B et taillé pour la montée – constituait par conséquent un excellent test pour jauger cette dynamique renaissante.

Après un petit round d’observation, Begarin lance le match en marquant 5 points d’affilée mais Kovacevic et deux drive de Franch ouvrent le compteur du BCGO. Le score évolue lentement, les deux équipes se montrant plutôt maladroites derrière la ligne. L’amiral Sy se distingue en alignant 6 points de suite mais Adamovic à 3 points et Robineau en pénétration permettent à Gries de rester dans le sillage de Paris qui mène 14 à 15 à la fin du premier quart temps. Les défenses ont pris le pas sur les attaques et les deux équipes ont trouvé peu de solutions sur demi terrain.

D’un drive convaincant, Dinal donne l’avantage à son équipe dès l’entame du 2e quart temps, mais les Parisiens signent un premier écart conséquent à la 14e minute de jeu (18 à 26) Coach Pouillart stoppe le jeu et prend son premier temps mort mais rien n’y fait. Gries subit la défense très physique parisienne et ne trouve guère de solutions. Les visiteurs creusent l’écart (18 à 33) et Pouillart prend son 2e temps mort. Robineau en pénétration et Kebe à 3 points arrêtent l’hémorragie (23 à 33) et coach Prat coupe l’élan alsacien. L’écart se stabilise autour des dix points et la première mi-temps s’achève sur le score de 28 à 39. Les Griesois n’ont pas pu développer leur jeu rapide et se sont montrés trop maladroits (7/17 à 2 points, 4/14 à 3 points et 8 pertes de balle) pour espérer mieux.

Le BCGO entame la 2e période avec de bien meilleures intentions. Robineau et Kovacevic derrière l’arc et un dunk rageur d’Edwards montrent la voie (36 à 41). Mais les Parisiens, flairant le danger, repartent de plus belle et maintiennent les Griesois à distance (38 à 48, 42 à 55, 44 à 58) C’est le moment choisi par le BCGO pour enfin sortir de sa coquille en se montrant plus agressif des deux côtés du terrain. Paris déjoue en cette fin de quart temps (6 pertes de balle) et les Griesois reviennent au pas de charge sous l’impulsion de Robineau et Edwards à 3 points. Le 3e quart temps se termine sur le score de 56 à 60.

Les deux équipes sont crispées par l’enjeu. Le score évolue lentement, la maladresse s’installe à nouveau pour les tirs primés. Au bout de 5 min, Gries n’a marqué que 6 points et Paris 4. Les verts provoquent des fautes et ne se font pas prier pour enfiler les lancers francs (2/2 pour Kebe et 6/6 pour Adamovic) Le BCGO maîtrise mieux cette fin de match et s’impose sur le score méritoire de 81 à 76. Il signe une nouvelle et belle victoire collective – pas moins de 5 joueurs à plus de 10 points- contre une équipe parisienne qui figure dans le top 5 et aspire à une montée en Jeep Elite. Une performance indéniable et méritée ! 

auteur : Francis Kiefer


 

 

Nos partenaires majeurs