Un premier derby, comme au bon vieux temps

mardi 24 septembre 2019

Pro B

Leaders Cup Pro B  | Souffelweyersheim – Gries-Oberhoffen (20h)

Défait à Nancy malgré de belles séquences, Souffel continue de se frotter aux écuries de Pro B avec la réception du voisin Gries-Oberhoffen, qui débute la Leaders Cup ce mardi soir. Si les deux équipes sont encore en rodage, ce premier derby devrait tout de même être disputé.

Vendredi, à Nancy, ça a été le baptême du feu pour une grande partie des joueurs du BC Souffelweyersheim, pas – encore – habitués à se frotter à des clubs de Pro B. Et pour son saut dans l’inconnu, face à des Nancéiens expérimentés, le promu n’a pas été ridicule (71-65). Loin de là.

« Le premier quart a été très intéressant en termes de basket. Mais hélas, on n’a pas mis un tir. Je crois qu’on était à zéro sur dix à trois points, regrette Stéphane Eberlin. Cela a été plus dur dans le deuxième quart, on n’a pas réussi à mettre notre jeu en place alors que dans le troisième, on est revenu à six points, comme dans le quatrième. »

« C’est un match très positif pour des joueurs pour qui la Pro B est une découverte et qui se sont retrouvés face à une équipe qui veut jouer le haut du tableau », ajoute le technicien souffelois.

À peine le temps de procéder à quelques ajustements qu’Oumarou Sylla et ses coéquipiers réenfilent le bleu de chauffe face aux Verts du BCGO qui, eux, disputent là leur premier match de la phase de groupes de Leaders Cup. Si l’effectif griesois, presque intégralement remanié à l’intersaison, est également en rodage, il s’annonce tout de même redoutable.

« Ce n’est pas du tout le même adversaire. Nancy était athlétique, costaud, Gries est une équipe capable de beaucoup courir avec un jeu ouvert qui profite aux nombreux shooteurs, prévient coach Eberlin, qui espère voir ses hommes continuent à s’acclimater. Il faudra qu’on revienne aux basiques, comme limiter les pertes de balle, dominer le rebond et limiter le rayonnement de leurs tireurs extérieurs. »

Les deux équipes ont encore trois semaines avant la première journée de championnat et auront l’occasion de s’affronter à de multiples reprises. Mais un derby restant un derby, la salle des Sept-Arpents sera comble et l’ambiance forcément électrique. Comme au bon vieux temps…

 

Nos partenaires majeurs