PRO B | Vichy-Clermont au programme !

lundi 27 mai 2019

Revue de presse

Basket-ball - Pro B (34e journée) : Poitiers – BC Gries-Oberhoffen (90-79)

Gries-Oberhoffen a perdu gros, hier, sur le parquet de Poitevins. Ce revers, conjugué aux victoires de Blois et Saint-Chamond fait rétrograder le BCGO à la huitième place. Les Griesois affronteront Vichy-Clermont, vainqueur de Rouen, en quarts.

Pas de round d’observation. La rencontre débutait sur un rythme élevé où l’attaque primait sur la défense. Si Gries-Oberhoffen choisissait de porter le danger principalement à l’intérieur, le Poitiers Basket 86 privilégiait de son côté les tirs longue distance (15-9, 5e ’). Deux primés consécutifs de Yann Siegwarth ramenaient les deux équipes dos à dos (15-15 puis 19-19).

Le promu finit à la 8e  place

S’appuyant sur une belle domination au rebond (13 à 4 en première période) et un Mickaël Var toujours aussi précieux, les Poitevins prenaient progressivement le large (28-23, 10e ’).

Les Alsaciens ne lâchaient rien et prenaient même l’avantage après que Aurélien Rigaux ait transpercé la défense locale (30-31, 13e ’). Xavier Forcada avait l’occasion d’enfoncer le clou mais le contre de Kévin Harley soulageait Saint-Eloi. Le promu avait davantage de mal à trouver la faille (35-33, 15e ’). Le PB haussait le ton en défense et l’adresse de son hôte devenait famélique (5 sur 18 dont 2 sur 8 à 3 points dans le deuxième quart). Arnauld Thinon, Paul Delaney, Mikaël Var, Pierre-Yves Guillard et Warren Niles s’en donnaient à cœur joie pour passer un 16-0 à des visiteurs balbutiant leur basket (51-33, 19e ’). Ce n’est qu’après un deuxième temps mort de leur coach qu’Aurélien Rigaux stoppait l’hémorragie juste avant la mi-temps (51-36, 20e ’).

Un temps seulement. Car au retour des vestiaires, le PB portait son avance à 20 points après un tir intérieur de Efe Ogidie et un trois points de Kévin Harley (60-40, 24e ’). Mais Gries-Oberhoffen ne baissait pas les bras pour autant. Les Alsaciens retrouvaient leur rythme élevé pour prendre à revers la défense locale et revenir à 12 points (62-50, 27e ’). Les Poitevins se relançaient à l’extérieur (72-54, 30e ’).

Cela sentait bon les play-offs, d’autant plus que l’écart culminait à 21 points avec une série de quatre lancers francs d’Arnauld Thinon après une faute dans le jeu puis une technique au banc visiteur (78-57, 32e ’). Le promu avait le mérite de ne rien lâcher, notamment en servant Gide Noël à l’intérieur (85-71, 36e ’) mais les jeux étaient faits depuis longtemps. Poitiers l’emportait (90-78) et pouvait retrouver les play-offs. Gries-Oberhoffen les découvrira jeudi à Vichy-Clermont avant le retour programmé samedi prochain.

 

Nos partenaires majeurs