PRO B | Malgré la déception, Gries peut être fier de sa saison

mercredi 12 juin 2019

Revue de presse

Pro B – Play-offs (demi-finale retour)

Défait sur le fil, le BC Gries-Oberhoffen a été à la hauteur de l’événement lundi à la Forest Arena lors de la demi-finale retour face à Rouen. La déception est d’autant plus grande de ne pas être parvenu à arracher une belle.

Les supporters griesois sont restés plusieurs minutes débout pour féliciter et ovationner leurs guerriers. Un moment plein d’émotion au bout d’une saison pas comme les autres pour le promu alsacien. Une façon de dire un immense merci à des joueurs héroïques pendant plus de dix mois, ainsi qu’au staff, qui ont porté haut les couleurs des Verts.

« Il y a de quoi être fier »

En s’inclinant une deuxième fois de suite face à Rouen lundi soir (74-78), le BCGO a terminé son incroyable parcours par une défaite à domicile dans un chaudron qui a, lui aussi, tout donné pour pousser son équipe lors d’une fin de match irrespirable.

« À chaud, il y a forcément beaucoup de déception car on voulait faire plaisir à notre public, souligne Gide Noël, l’intérieur griesois. Cela se joue sur des détails à la fin du match, Rouen a été très fort mentalement et nous, on a manqué d’expérience. Ça va nous faire grandir. On a beaucoup travaillé durant toute la saison et cela valait le coup pour vivre ce genre de moments. On est déçu mais quand on refait le film de la saison, il y a de quoi être fier ! »

Quelque peu abattu, le coach Ludovic Pouillart est dans le même état d’esprit. « C’est la fin d’une aventure, j’aurais aimé qu’elle se termine le plus tard possible pour prolonger le plaisir et que l’on arrache un match 3. Les joueurs le méritaient. Je suis super content de la saison mais également triste car je sais que des joueurs vont nous quitter », lance le technicien avant d’ajouter : « Je vais prendre quelques jours de repos et profiter de ma famille. Dans une ou deux semaines, je vais sans doute me rendre compte de tout ce que l’on a fait cette saison.»

Une saison incroyable

Ce que le BCGO a fait ? Une saison incroyable, extraordinaire, inattendue et surtout historique. Les superlatifs vont rapidement commencer à manquer pour qualifier la performance du promu en Pro B.

Pas attendu à ce niveau de la compétition, le BCGO n’a cessé de déjouer les pronostics. Personne en début de saison n’aurait osé mettre une pièce sur un tel parcours.

Continuer à grandir

« Quand j’étais jeune, j’avais un entraîneur qui me disait qu’il ne fallait jamais laisser personne nous fixer nos propres limites, lance l’entraîneur griesois. Aujourd’hui, Rouen nous a mis nos limites, pas nous. Cette équipe rouennaise a fait une grande saison et le talent, l’expérience ont fait la différence. »

Nul doute que les Verts vont pouvoir s’appuyer sur cette année pour continuer à grandir et devenir un club qui compte dans le monde professionnel.

« On a trop entendu que l’on n’avait pas le droit de monter et je suis sûr qu’inconsciemment, cela a joué quelque part, affirme Ludovic Pouillart. C’est la loi d’un club comme Gries. À nous de montrer ce que l’on est capable pour faire partie des clubs qui ont le droit de recevoir des louanges. Je sais que Gries va être attendu au tournant la saison prochaine, cela va être encore plus compliqué mais le club va continuer à grandir.»

 

Nos partenaires majeurs