PRO B | Rude épilogue

samedi 12 janvier 2019

Revue de presse

Basket-ball - Pro B (13e journée) : Blois - Gries/Oberhoffen (79-72)

L’intelligence tactique et l’agressivité de Blois sont venues à bout hier soir de la fougue et de l’adresse de Gries/Oberhoffen.

Les Blésois n’ont été devant leurs adversaires que les sept dernières minutes, hier face à Gries/Oberhoffen. Un succès qu’ils sont allés chercher face à une équipe très offensive.

Dans le premier quart-temps, Yates donne le ton pour les Alsaciens, provoquant dans le même temps la première faute de Gudul. Mais Pontens réplique immédiatement au-delà de la ligne des 6,75 m (3-3, 2e).

Mais Gies est fort à la relance et Yates ajoute deux nouveaux paniers (3-7). Après trois lancers de Forcada, le score affiche déjà 3-10 (4e ).

Yates en mode extraterrestre

Après huit minutes, les Alsaciens sont déjà crédités de 11 rebonds (dont 3 offensifs) contre seulement 5 pour Blois. A 13-26 (10e ), Cornely sonne la révolte, tout en pénétration, mais lorsqu’il s’agit de tenter de loin, les Blésois payent leur manque de confiance.

Dans le 2e quart-temps, le BCGO connaît une grande réussite et se balade dans la raquette blésoise. Mais Monclar réduit la marque sur la ligne des lancers (20-28, 12e ) et Cornely trouve la mire à 3 pts (23-30).

Thibedore fait à son tour le show et ramène les siens à 33-38 (16e ). Les Blésois mettent alors une pression d’enfer sur Gries mais Yates est un véritable extraterrestre : à 100 % aux tirs (5/5 à 2 pts, 1/1 à 3 pts) et avec 9 rebonds, il enregistre déjà une éval de 24 à deux minutes de la pause. Malgré tout, les Blésois ne flanchent pas face à cette adversaire déconcertant et McKnight trouve enfin le cercle de loin (36-40, 19e ). Burton vient même conclure la période sur la sirène (42-43, 20e ).

Dans le 3e quart-temps, le BCGO reprend des couleurs (48-57, 27e ) par Yates et Zengotitabengoa. Mais l’ADA n’est surprise qu’un temps et Burton et Monclar ne laissent pas leurs adversaires prendre trop d’avance (50-57, 28e ).

Les joueurs de Ludovic Pouillart ne lâchent rien. Et c’est avec un retard de 4 points (54-58) qu’ils débutent la dernière période.

Dans le 4e quart-temps, d’entrée de jeu, Mohammed ramène l’ADA à -1 derrière l’arc (57-58). Après un tir extérieur de Cortale, c’est Pontens qui égalise pour l’ADA (60-60) et Thibedore donne pour la première fois du match l’avantage aux siens (62-60, 33e ).

Un nouveau missile de Thibedore et deux lancers de Gudul cette fois, les Blésois sont à 69-65. Puis Thibedore vient à nouveau enrichir le score à 3 pts (72-65, 36e ). Yates réduit l’écart sous le cercle (72-67, 37e ) et Cortale de loin (72-70, 38e ).

Le suspense est total. Gudul redonne 4 points d’avance à Blois (74-70, 39e ). Mais Yates, encore lui, ne relâche pas la pression sur Blois (74-72). Sur la ligne des lancers, Monclar ne flanche pas et porte le score à 76-72 à 40’’ de la sirène.

L’antisportive sifflée à Zengotitabengoa n’arrange pas les affaires des Alsaciens et Thibedore donne un point de plus à Blois (77-72) alors qu’il ne reste plus que 27’’ à jouer. Gries/Oberhoffen joue alors le jeu des fautes dans ces dernières secondes, mais rien n’y fait.

 

Nos partenaires majeurs