PRO B | La coupe des coiffeurs

mardi 22 janvier 2019

Revue de presse

Challans - Gries/Oberhoffen, ce soir (20h30)

Gries-Oberhoffen se déplace à Challans (NM1) ce mardi pour y jouer un 16e de finale de la Coupe de France. L’occasion pour le club, même si la compétition n’est pas une priorité, de croiser Oumarou Sylla pour d’illustres retrouvailles.

Prendre l’avion à 6h du matin pour y disputer une rencontre le soir même signifie deux choses : la première, que les jambes risquent d’être lourdes, la deuxième, conséquence de la première, que le match en question ne figure pas au rang d’objectif majeur. Pour le BCGO, c’est le cas de la Coupe de France.

Un adversaire déforcé

« Je n’ai pas l’effectif pour jouer sur tous les tableaux, explique Ludovic Pouillart. Les joueurs cadres le savent : ils seront préservés. Aux autres de montrer qu’ils méritent plus de minutes en championnat. »

Une coupe pour les remplaçants, les « coiffeurs », comme on dit en football ? Car s’il existe la perspective de s’offrir une affiche de prestige, à domicile, contre un club de Jeep Elite, le gain paraît bien maigre au regard de la « dépense physique et de l’influx nerveux » générés par ces rencontres.

« On sait qu’on ne gagnera pas la Coupe », ajoute le technicien griesois. Le raisonnement est semblable du côté de Challans.

« Pour nous non plus, ce n’est pas prioritaire, lance Oumarou Sylla, ancien green boy, qui fait aujourd’hui le bonheur des Vendéens de Challans en Nationale 1. En plus, on a quelques blessés, donc ça s’annonce compliqué ( Gabsi et Douillet ne devraient pas jouer ce soir, nldr ). On va jouer avec les jeunes. »

D’un point de vue griesois, l’intérêt de la rencontre réside plutôt, peut-être, dans les retrouvailles entre les quatre rescapés de l’épopée historique ( Forcada, Zengotitabengoa qui ne jouera pas, Hillotte et Schott ) de l’an passé et « Oums » Sylla.

« Il va y avoir de l’engagement »

« Ça fait super plaisir de se revoir. Le record de la saison dernière et le titre de N1 ( 31V-3D ) nous ont fait garder une relation spéciale et forte. On est toujours en contact », confirme Romaine Hillotte.

Parti en Vendée à l’intersaison, Oumarou Sylla confirme toutes les bonnes dispositions entrevues du côté du BCGO lors du précédent exercice. Titulaire en puissance, le meneur de poche enquille 15 points et près de 7 passes par rencontre.

« Même si les deux équipes se fichent un peu du résultat, il va y avoir de l’engagement. La saison dernière, à l’entraînement, on y allait à fond, le fait de se retrouver va nous motiver », ajoute Oumarou Sylla, avide de souvenirs et de batailler avec ses ex-coéquipiers et ses glorieux potes.

 

Nos partenaires majeurs