PRO B | Gries en impose

samedi 13 avril 2019

Revue de presse

Pro B - 26e journée : Lille – BC Gries-Oberhoffen (78-83)

Le BCGO a remporté un succès important, ce vendredi soir à Lille, une victoire qui lui permet de rester plus que jamais en course pour les play-offs.

Les Griesois se déplaçaient chez une bête blessée et devaient jouer leur jeu d’attaque flamboyant face à des Lillois désireux de mettre en place une défense de fer.

Pourtant, c’est en attaque que les Nordistes commençaient le match pied au plancher. Progressivement, les Bas-Rhinois installaient leur jeu offensif avec une circulation de balle et une belle efficacité au shoot (62,5% dans le premier quart).

Transmissions éclatantes

Les Lillois, privés au bout de quatre minutes de Lebrun, sur une vilaine blessure au genou, balbutiaient leur basket tandis que les transmissions alsaciennes étaient éclatantes.

Dès l’entame du deuxième quart-temps, les Nordistes resserraient la vis en défense. Dans les sept premières minutes, seuls des paniers primés sont marqués, Suka-Umu (4/5 à 3 points) tentant de répondre à la réussite de Forcada ou Rigaux (4/4).

Les “Géants Verts” passaient un 17-6 en 8’30’’ de jeu, pour prendre le large au tableau d’affichage, tout en forçant les Lillois à un pourcentage famélique aux tirs (34,3% en première période, 30-41).

Zengotitabengoa climatise la salle

Bien partis, les Bas-Rhinois devaient maintenir leur niveau de jeu tant dans la raquette que dans les contre-attaques éclair. Mais les Lillois revenaient avec de meilleures intentions derrière Suka-Umu et se rapprochaient à deux possessions. Les Alsaciens continuaient pourtant de régaler aux shoots. Suffisant pour reprendre une avance de 11 points, mais pas assez pour éteindre les derniers espoirs lillois.

Le LMBC recommençait même à y croire, lorsqu’il revenait à égalité avec un peu plus de six minutes à jouer (68-68), derrière un Buckles en feu et sur un gros dunk de Remekun.

Dans une ambiance devenue électrique, Zengotitabengoa gardait la main chaude pour climatiser la salle sur un tir primé salvateur et Forcada conservait son sang-froid pour inscrire les lancers-francs décisifs pour la victoire finale.

Ludovic Pouillart a retenu « la victoire importante pour la suite de la saison ». « On met quatre matches entre Lille et nous, comme il en reste huit. Ce match était un moment vraiment important dans notre saison, Lille perd souvent en étant dominé mais en trouvant des ressources. Je regrette un peu notre manque de lucidité et nos pertes de balle. On a trop stoppé et on a un peu oublié nos bases : du coup, on leur donne les munitions pour revenir. On n’était pas dans le même tempo que d’habitude, même si on fait quasiment un de nos meilleurs matchs défensivement », a analysé le coach alsacien.

« Je les sens en mission »

« Je suis globalement satisfait, il reste encore une sérénité à trouver pour une équipe encore en découverte. C’est marrant, on retrouve notre sérénité dans des moments normalement très compliqués. J’aime ce côté compétiteurs qu’ils ont en eux. Je les sens en mission et on va essayer d’atteindre les play-offs qui, à la base, étaient impensables pour nous. Je suis très content pour eux », a conclu l’entraîneur des Green boys.

Rendez vous vendredi prochain face à Denain pour poursuivre cette mission vers les playoffs ! 

 

Nos partenaires majeurs