PRO B | Et de cinq !

dimanche 23 décembre 2018

Revue de presse

Pro B - 11e journée : Chartres – BC Gries-Oberhoffen (87-91)

Gries s’est offert un cinquième succès d’affilée en s’imposant à Chartres, hier soir, dans un duel de promus.

On n’arrête plus le BCGO ! En signant un cinquième succès de rang, les joueurs de Ludovic Pouillart se sont hissés hier à la 6e place d’une Pro B qu’ils découvrent cette saison.

En raison de l’absence pour huit semaines de l’intérieur Jason Jones (fracture de l’index), Sébastien Lambert avait dû remodeler son équipe de départ. C’est ainsi que le jeune Stéphane Gombauld se retrouvait dans le 5 majeur, Walker faisant banquette comme face à Nancy, quatre jours plus tôt. En revanche, le coach chartrain relançait à la mène Jaysean Paige. Pour un électrochoc ?

Yates (25 points) s’est régalé sous le cercle

Il semble que les deux Américains, sur la tangente depuis quelques matches, aient lu la presse, en plus d’avoir été secoués à l’entraînement. Car ils ont montré un tout autre visage. Même si cela n’empêchait pas les Alsaciens de faire la course en tête durant le premier quart-temps.

Hillote donnait le tempo, Zengotitabengoa sortait son arme favorite, le tir à 3 points, et cela donnait un mini-break pour Gries (6-13, 4e ). Mais il faut croire qu’au BCGO, on avait oublié de cibler Paige. Le meneur rentrait en effet comme dans du beurre dans la défense bas-rhinoise (12-13, 6e ).

Puis Racine apportait son obole d’un tir primé pour faire passer le CCBM pour la première fois devant (19-18, 8e ). Mais les Verts de Ludovic Pouillard, grâce à Yates, finissaient mieux ce premier acte (21-24, 10e ). Et entamaient impeccablement le suivant grâce à leur intenable Américain (21-28, 12e ).

Avec Loubaki à la mène, le BCGO ne perdait en rien le fil du match (27-35, 16e ). Mais encore une fois, Paige ramenait les siens sur les talons de Gries (38-42, 20e ), avant que Yates (déjà 12 points après vingt minutes), encore, n’offre, sur le gong, un petit matelas à son équipe à la pause (38-44).

Forcada n’a pas tremblé sur la ligne des lancers

À la reprise, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Il y avait du K.-O. dans l’air. Finalement, ce troisième acte ne donnait rien, si ce n’est toujours sept points d’avance à Gries, avant l’ultime empoignade (60-67, 30e ). Et empoignade, c’est bien le mot.

Une première fois, par Paige, Chartres revenait, cette fois, à une longueur (68-69, 33e ). Mais le CCBM oubliait de défendre et se faisait punir immédiatement (68-73). Les Chartrains n’allaient cesser de faire l’élastique. On pensait que Yates avait donné le coup de grâce (79-87) à 1’30 de la sirène, mais Paige et Saaka, à 3 points, puis Walker, dans la peinture, ramenaient Chartres dans le match (87-89, 40e ) et ce, sans Felder, sorti pour cinq fautes.

Si Tarvydas ratait ses deux lancers, Forcada, lui, ne tremblait pas sur la ligne, à huit secondes du terme (87-91). Le BCGO n’en finit plus de gagner.

 

Nos partenaires majeurs