[PRO B] CONQUÉRIR PARIS

vendredi 23 novembre 2018

Pro B

Basket-ball – Pro B (7e journée) : Paris BasketBall – BCGO (20h30)

Revue de Presse DNA du 23/11/2018 – Article : Loïc SCHAEFFER // Photo : DNA – Franck KOBI

 

Gries-Oberhoffen part ce soir à l’assaut du Paris Basket. Chez l’avant-dernier, les Verts, avec dans leurs rangs un invité de dernière minute, seraient bien inspirés de rebondir après leur faux pas de la semaine passée à domicile.

Ludovic Pouillart ne reste jamais longtemps en colère, abattu ou amer après une défaite. Bien vite, l’entraîneur du BCGO depuis quatre saisons désormais n’a qu’une obsession : se remettre au travail.« We’ll work » (« On va bosser », nldr), a-t-il lâché dans le vestiaire après le revers et surtout la deuxième mi-temps indigeste servie par ses hommes aux supporters de la “Forest Arena”, vendredi soir, contre Rouen. « On s’est entraîné à 8h dimanche matin…, confie le coach. Peut-être qu’il faut passer par là et que ça fait partie de l’apprentissage de ce niveau. On avait le match en main, et puis le ressort s’est cassé. »

Kris Joseph, ancien de la NBA

Une sortie de route qui rappelle aussi que les Verts demeurent le Petit Poucet du championnat. Dans leur sillage, que des métropoles et des ogres aux bottes de sept lieues rompues aux joutes de la Pro B et aux budgets deux, voire trois fois supérieurs aux Villageois, 11es (2 v, 4 d).

Le prochain obstacle sur la route des “Green Boys”, le Paris Basket, même s’il n’a remporté qu’un match sur six et pointe à l’avant-dernière place, ne déroge pas à la règle.

« Vu le contexte, ils ne peuvent perdre chez eux. Ce que j’attends surtout de mes joueurs, c’est qu’ils livrent un match d’hommes. Après, il y aura la trêve internationale, donc on n’a pas de calcul à faire », résume Ludovic Pouillart, qui espère surtout éviter tout « relâchement » si les siens venaient à mener au score.

« Autant l’an dernier, en N1, ça pouvait passer, autant cette saison, ce n’est pas possible. »

Et cela le sera encore moins lorsqu’on sait que le club parisien a mis le grappin il y a deux semaines sur Kris Joseph. L’ailier canadien a, entre autres, connu un bref passage en NBA à Boston et à Brooklyn entre 2012 et 2013. Cela suffit à situer son potentiel.

Le fin mot de l’affaire devrait tout de même revenir au BCGO, qui, après le départ de Zygimantas Skucas, vient d’enregistrer l’arrivée d’un certain Evan Yates, lui aussi originaire du pays de l’oncle Sam et passé notamment par l’Espagne. L’ailier fort devrait tout à l’heure être qualifié in extremis et lancé sans tarder dans l’arène.

 

Nos partenaires majeurs