Fin de série à Quimper !

samedi 17 avril 2021

Pro B

Non pas sans les honneurs, le BCGO s’incline de 3 petits points à Quimper (81-78), 3e du championnat de Pro B. Malgré la défaite, les griesois auront une nouvelle fois montré qu’ils sont capables de jouer les équipes de haut de tableau les yeux dans les yeux. 

La rencontre démarre par 2 paniers griesois, avec Franch et Kovacevic (0-4, 1e). Les bretons vont ensuite infliger un 11-0 aux hommes de Ludovic Pouillart. La grosse défense des locaux perturbe le maitre à jouer Adamovic sur les montées de balles et les écrans. Le ballon ne vit pas en attaque. L’ouverture des rotations, avec notamment l’entrée de Kevin Dinal, va faire du bien au BCGO. Il va inscrire 6 points consécutifs pour recoller (17-15, 9e), puis Brandon Edwards à longue distance va finalement donner l’avantage aux visiteurs à la fin de ce premier quart (17-18, 10e).

Les verts et noirs vont dérouler leur basket en début de 2e quart temps. Adamovic retrouve sa justesse dans le jeu, et distribue caviar sur caviar aux intérieurs Edwards et Dinal (23-24, 13e). Hugo Robineau nous fait sa spéciale en transperçant la défense de Quimper sur sa main droite en drive, puis Jeff Kebe à 3 points va donner 6 points d’avance (23-29, 14e). Et là, coup de tonnerre ! L’orage Paul-Lou Duwiquet frappe fort (19 points à la pause). Avec 5 tirs primés, il redonne un net avantage aux béliers (45-37, 20e).

Les bretons vont reprendre la partie par le bon bout. Junior Etou dans la raquette, suivi par Charly Pontens à longue distance, vont créer un petit break (50-37, 22e). Mais les griesois vont aussi répondre par de la réussite, avec Adamovic puis Kebe derrière l’arc (50-43, 24e). Le 3e quart se poursuit par un chassé-croisé entre les deux équipes, mais c’est finalement Quimper, avec l’expérimenté américain David Jackson, qui va prendre les devants (62-56, 30e).

Les troupes du coach Ludovic Pouillart ne sont pas très loin des quimpérois, mais il manque quelques « stop » défensifs pour faire la bascule. Si Robineau encore en drive, et Jeff Kebe, décidément hyper adroit ce soir (100% à 3 points, 4/4), donnent des solutions offensives (72-66, 35e), Tchouaffe, Jackson et Duwiquet ne sont pas muselés à l’opposé (78-69, 38e). Adamovic, une nouvelle fois très bon ce vendredi soir, va permettre au BCGO de croire à un dernier espoir, grâce à un nouveau 3 points du parking (79-78, 39e). Duwiquet, encore lui, va inscrire les 2 lancers-francs pour les béliers. 9 secondes à jouer, temps-mort Ludovic Pouillart. La dernière remise en jeu ne fonctionne pas, la balle est perdue.

Défaite quelque peu sévère en Bretagne pour les griesois (81-78), qui auront sans doute manqué de constance tout au long de la partie pour l’emporter. Tantôt capables de faire un « run » de 0-11, tantôt capable de se prendre ce même « run ». Néanmoins, le BCGO peut être fier de sa prestation, puisque, toujours sans Louis Cassier, il a accroché un cador de la division. Très encourageant pour la suite. 

 

Nos partenaires majeurs