BCGO vs Fos | L'avant match

vendredi 28 février 2020

Pro B

Après la trêve internationale qui a permis aux griesois de recharger les batteries, retravailler les mouvements à l’entrainement mais aussi de recruter 2 nouveaux joueurs. Ce sont des verts et noirs new-look qui s’apprêtent à défier la grosse équipe de Fos sur mer. LIVE ICI

Si au classement le BCGO et les Byers de Fos sont très proche, l’écart sur le papier est quant à lui beaucoup plus conséquent. Les visiteurs sont des habitués de la PRO B, et viennent de découvrir la Jeep Elite la saison dernière. Même s’ils ont très mal débuté le championnat (4 victoires seulement après 14 rencontres), ils ont depuis bien remonté la pente avec 5 victoires sur les 7 derniers matchs. 

Le club sudiste mise beaucoup sur la longévité de ses cadres, le coach Rémy Giuitta y est en poste depuis 14 ans. Il affiche clairement ses ambitions « L’objectif est d’être dans le Top 8, ce qui va être compliqué parce que j’ai bien l’impression que, cette saison, je ne vois aucune équipe faible. » via lnb.fr

L’effectif de Fos est très bien garni, avec dans ses rangs le meilleur scoreur du championnat l’américain Caleb Walker (19,2 pts/match). Il sera fondamental de limiter le shooteur fou US pour espérer gagner le match. Sur les 11 rencontres ou Walker a marqué + de 20 points, ils en ont gagné 8.

Au poste de meneur de jeu, un joueur ultra expérimenté en LNB avec pas moins de 13 saisons dans la ligue professionnelle à son actif ! Le nom d’Edouard Choqué vous parle peut-être puisqu’il a été Champion de France de PRO A en 2016 avec l’ASVEL contre nos voisins Strasbourgeois. C’est le chef d’orchestre des Byers, s’il est bon, toute l’équipe est bonne. Josep, Samir et Kevin auront un très gros chantier défensif à réaliser ! 

L’analyse de Coach ZO :

« C’est une équipe qui était dans l’élite la saison dernière et qui malgré un mauvais début de saison est revenue dans la course aux play-offs. Ils ont des individualités puissantes et expérimentées. Je dirais que leurs forces sont ciblés sur le rebond et le jeu en duel de 1 contre 1. Il y a toujours des joueurs dangereux dans chaque équipe, mais on va surtout essayer de se concentrer sur nous-mêmes, avant de penser aux autres. Le meilleur collectif sera à surveiller ce soir ».

IL RESTE QUELQUES PLACES DE DISPONIBLES ! 


 

 

Nos partenaires majeurs